par Pierre Arthapignet

La PNL – programmation neuro linguistique – a maintenant plus de 25 ans et est considérée comme une approche pragmatique de développement personnel.

C'est donc tout naturellement que de nombreuses personnes se forment à la pnl pour leur permettre de résoudre leurs difficultés ou trouver les moyens d'atteindre les objectifs qui leur permettent  de sortir de situations problématiques.

La PNL s'intéresse tout particulièrement à notre façon de réfléchir, aux apprentissages cérébraux à partir desquels nous fonctionnons… ou dysfonctionnons parfois !

Dans la vision du monde de la PNL, un problème est tout simplement la meilleure solution que nous avons mis en œuvre dans une situation donnée, en fonction des informations et apprentissages dont nous disposons. Régler un problème revient donc à apprendre quelque chose de nouveau ou utiliser nos ressources mises en oeuvre dans d'autres contextes pour solutionner la situation présente.

Les outils de la PNL nous permettent alors de modifier notre représentation subjective de la réalité, de nous ouvrir à d'autres façon de penser ou de ressentir, d'adopter de nouveaux comportements, de façon simple et rapide.

Elle peut donc être utilisée avec résultat pour tous les problèmes de poids, de comportements alimentaires problématiques ou tout simplement pour conserver un équilibre…parfois instable !

Prendre du poids, perdre du poids, équilibrer son poids, tout cela relève de l'activité de notre cerveau et répond en fait à la nécessité de nous adapter à notre environnement avec les moyens dont nous disposons.

Cette idée énoncée est en fait un des postulats de la PNL qui en comporte une dizaine au total. Tous les outils de la PNL fonctionnent à partir de ces idées simples, ces hypothèses de travail, ou dit autrement, ces mensonges utiles et qui marchent !

Examinons un de ces postulats que l'on peut appliquer et mettre en œuvre dans cette problématique du poids et de la santé :

Tout comportement a une intention positive pour la personne qui le met en œuvre.

Cette idée est essentielle ici et elle nous indique qu'à un niveau inconscient tout comportement, processus de pensée ou émotion est motivé par un intention positive. Ce postulat nous permet tout d'abord de distinguer la personne de ses comportements. Voilà qui est facilitant pour évoluer, il est en effet plus simple de se donner du choix en matière de comportement que de vouloir changer une personne !

La notion d'écologie est primordiale dans tout processus d'apprentissage et d'évolution et elle nécessite le respect de cette intention positive, en créant de nouveaux choix que la personne pourra mettre en œuvre . Si nous ramenons cette idée à la surcharge pondérale, la PNL nous dit donc qu'une personne qui prend du poids ou mange trop, répond en fait à une intention positive de son système intra personnel. A noter qu'une intention positive est unique et différente , comme nous le sommes tous d'ailleurs !

Nous pouvons donc mettre en œuvre des techniques de négociation avec soi-même pour adopter un nouveau comportement qui doit alors satisfaire l'intention positive mise en lumière.

Une des premières questions du néophyte est très souvent de savoir comment il est possible de dialoguer avec soi-même, d'établir une communication intra personnelle et surtout de savoir comment tout cela se négocie.

Négocier, voilà le maître mot de la relation intra personnelle que nous permet de développer la PNL.  Lorsque nous voyons une personne traiter son problème par des régimes ou autres formes de contrainte, nous pensons qu'il s'agit là d'une erreur qui ne peut conduire qu'à l'échec.

"Pourquoi ?" vous demandez vous peut-être ?

Constatez le par vous-même, avez-vous fait des régimes ? Que s'est-il produit ensuite ? vous avez repris du poids ? Normal, en luttant contre votre intention positive vous n'avez fait que renforcer le comportement de grossir.

Lorsque vous luttez contre vous-même et si par malheur vous gagnez, posez vous la question alors de savoir qui a perdu !

La notion d'écologie et de respect de l'intention positive est au cœur de notre démarche. Nous pouvons perdre du poids à condition de satisfaire l'intention positive qui nous a conduit à le prendre…

Ne prenez pas votre cerveau pour un idiot, il sait comment prendre du poids et aussi comment en perdre et cela n'a souvent rien à voir avec ce que nous mangeons !

Bien entendu, il peut être souhaitable d'équilibrer son alimentation, d'adapter sa ration calorique à son activité physique, mais tout cela ne doit pas nous conduire à nous sous alimenter, à faire du régime.

La PNL nous montre et nous apprend cette conversation avec soi-même.

Se parler avec des mots ne sert à rien, nous nous adressons ici à des structures inconscientes dont le seul langage est celui des représentations sensorielles. Nous pouvons donc parler avec nous-même à partir d'images, de sons et de sensations internes. Cet apprentissage initial nous permet ensuite d'instaurer une vraie communication avec nous-même et ainsi nous donne l'accès à un ensemble de solutions simples, rapides et écologiques.

D'autres postulats sont également très facilitant dans la mise en place des solutions à nos problèmes. Par exemple, il en est un qui nous dit que nous possédons toutes les ressources pour atteindre nos objectifs. Un autre nous dit que si quelqu'un sait faire une chose alors n'importe quelle autre personne peut apprendre à le faire. Ces deux postulats mettent à mal l'idée de l'inné. Vrai ou faux ? La question ne se pose pas de cette façon en PNL. Nous préférons une idée fausse qui marche à une idée vraie qui ne fonctionne pas !!

Atteindre nos objectifs.

Avant de les atteindre il est nécessaire de les formuler de façon opérationnelle… Qu'est ce que cela signifie ?

Notre cerveau fonctionne à partir de représentations sensorielles et le langage est là pour les décrire et les partager avec les autres. Une des particularités de cette spécificité est que nous ne sommes pas capables de nous représenter une négation et certains terme comme perdre ou diminuer ou encore arrêter.

Par exemple, si vous dites je ne veux plus manger de chocolat, vous ne pouvez pas ne pas vous représenter (oui je sais cela fait une double négation difficile à se représenter !) VOUS en train de manger du chocolat ! Nous ne pouvons pas voir ou imaginer dans notre tête un "ne plus" ou un "pas" ou tout simplement un verbe comme perdre.

Qu'imaginez-vous en premier lorsque vous vous dites "il faut que je perde cinq kilos" ?

En faisant cela, votre cerveau perçoit alors comme un ordre les cinq kilos de l'image que vous venez de fabriquer dans votre tête… et ça il sait le faire facilement !!

Commencer donc par formuler un objectif qui soit ce que vous souhaitez obtenir dans le futur. Par exemple, si vous pesez 65 kilos vous pouvez dire : "je veux peser 60 kilos" et vous vous représentez alors avec votre silhouette et votre poids souhaité. Simple non ?

Votre objectif doit donc être une représentation sensorielle de ce que vous voulez obtenir, les mots ne sont là que pour commenter cette représentation.

Dans le cas d'un objectif concernant le poids, il est préférable d'en faire un film avec toutes les étapes. Voir ou imaginer le résultat final est insuffisant. Vous devez commander à votre cerveau et programmer les différentes étapes pour y parvenir.

Cette notion d'étapes est fondamentale dans la mesure ou elle est à elle seule le réalisme de votre objectif, sa crédibilité et sa faisabilité. Si vos étapes sont cohérentes et chronologiquement réalistes alors votre objectif pourra se réaliser. Passer de 65 à 60 kilos en une semaine n'est pas réaliste si on y inclut les étapes nécessaires par exemple.

C'est un véritable plan d'action qu'il vous faut construire. Commencez par la finalité et ensuite déterminez les différentes étapes qu'il vous faudra parcourir pour y parvenir.

Vous ne savez pas par quelles étapes passer ?

Posez vous alors la question suivante : "quels sont les obstacles à surmonter pour atteindre mon objectif ?" "Quel est le processus à suivre pour y parvenir ?"

Ces deux questions vous permettront d'établir votre plan d'action en images, véritable story board que vous visualiserez chaque jour pour rappeler à votre cerveau ce que vous voulez obtenir.

Pour finir il vous faut savoir si votre objectif est suffisamment motivant pour vous. Un objectif comprend toujours du pour et du contre. Sinon nous l'aurions déjà réalisé, non ?

Installez vous confortablement au calme dans un fauteuil de votre salon et posez vous les questions suivantes…

Si vous utilisez vos deux mains comme plateaux d'une balance, dans laquelle mettriez vous les arguments pour et en faveur de votre objectif ?

Imaginons que vous ayez choisi le côté favorable et défavorable. Passons à la mesure du poids de vos arguments et de votre motivation….

Fermez les yeux et posez vous les 4 questions suivantes :

  • Qu'ai-je à gagner à atteindre mon objectif ?
  • Qu'ai-je à  y perdre en l'atteignant ?
  • Qu'ai-je à gagner à ne pas atteindre mon objectif ?
  • Qu'ai-je à perdre à ne pas atteindre mon objectif ?

A chaque réponse soupesez le poids de ce que vous identifiez. Soupesez le pour et le contre et de la façon la plus objective qui soit et déterminez le camp qui gagne. Votre main qui soutient le pour est elle plus lourde que celle qui contient le contre ?

Si c'est le pour, alors la voie du succès vous est ouverte et si le non l'emporte il vous faudra travailler de façon à rendre votre objectif écologique, c'est à dire respectueux de votre histoire, de vos valeurs de vos croyances en bref de tous ces éléments qui composent notre modèle du monde.

La PNL nous permet de prendre conscience de tous ces éléments, conscients ou inconscients et de nous respecter en évoluant. Car si la conscience est le point de départ de toute évolution, la PNL nous offre une gamme de procédures (d'outils) qui nous permettent alors de changer ou tout au moins de faire évoluer nos limitations, de moduler notre subjectivité de façon à ce que nous puissions enfin atteindre nos objectifs personnels.

Tout cela peut se faire de façon rapide, sans souffrance car nous agissons toujours dans le sens de la construction de notre futur et de nouvelles solutions.

Pour cela vous pouvez entreprendre une démarche de formation qui vous rendra autonome et responsable de votre développement ou faire une démarche de relation d'aide individuelle auprès d'un spécialiste PNL.

Dans un prochain article je vous parlerai de nos émotions, de la façon dont nous pouvons les choisir et en faire des alliées de notre action et de la réalisation de nos objectifs !